Bienvenue sur le blog de Migration Conseil. Pour nous joindre : 01 71 86 40 60 - contact[@]migration-conseil.fr

Il a fait venir un cuisinier russe en France

Récit des démarches d'un grand restaurant

Il a fait venir un cuisinier russe en France

cuisiniers-2-300x200Initialement publié en 2010. Vérifié et actualité en 2014

Récit des démarches d’un grand restaurant pour embaucher temporairement un cuisinier Russe

Trouver un cuisinier spécialiste de la cuisine du XIXème siècle en France : un vrai casse-tête

Un restaurant d’excellence appartenant à un grand complexe hôtelier situé dans le sud-ouest de la France envisageait de renouveler sa carte en proposant une cuisine traditionnelle de l’époque du grand Cuisinier Escoffier (XIXème siècle).

La direction du restaurant a donc décidé d’embaucher un cuisinier spécialisé dans ce type de cuisine fine.

L’établissement a déposé une annonce auprès du Pôle Emploi et d’un journal spécialisé. Après quelques semaines de recherche, il s’est avéré que peu de candidats en France correspondaient au profil.

Le chef de cuisine, d’origine Russe, connaissait un compatriote russe qui travaillait dans un grand restaurant à Moscou. Il a proposé de collaborer avec lui pendant une période de 6 mois à un an.

L’embauche d’un cuisinier Russe : hésitations et démarches du restaurateur

Après s’être assurée que la procédure pour faire venir ce cuisinier Russe en France n’était pas trop complexe et avait de bonnes chances d’aboutir favorable, la direction du restaurant français a décidé d’engager les démarches pour le faire venir.

Un dossier de demande d’introduction a été constitué et déposé auprès de la DIRECCTE.

Dans le cadre de cette procédure, il est nécessaire de démontrer que l’établissement n’a pas trouvé sur le territoire une personne apte à occuper le poste recherché. Cette condition est souvent celle que craignent le plus les employeurs, car il est parfois difficile de prouver que les candidats reçus en entretien ne peuvent pas faire l’affaire.

Dans le cas de ce restaurateur français, les compétences culinaires spécifiques du cuisinier russe ont pu être prouvées aisément.

Finalement, une démarche « pas si compliquée »

La DIRECCTE a statué favorablement sur la demande d’autorisation de travail et a transmis le dossier à l’OFII afin que le dossier puisse parvenir au Consulat de France à Moscou.

Le service des visas du Consulat de France à Moscou a convoqué la semaine prochaine le cuisinier russe pour la délivrance du visa long séjour qui lui permettra d’entrée en France.

Il pourra commencer à travailler une fois la visite médicale obligatoire effectuée à l’OFII. Son titre de séjour Travailleur temporaire lui sera délivré sans encombre.

Le dossier ayant été correctement constitué, le délai d’instruction de la demande a été largement respecté (2 mois à peine).

Un renouvellement du titre de séjour « travailleur temporaire possible »?

Si, au bout d’un an, la direction du restaurant souhaite garder ce cuisinier russe à son service, ce dernier devra demander le renouvellement de son titre de séjour. Si le contrat qui lui est proposé est un CDI, il recevra une carte temporaire portant la mention « salarié » .

Caroline Naïl, Consultante sénior chez Migration Conseil

Style Switcher

Layout options
Header options
Accent Color Examples
Background Examples (boxed-only)
View all options →